Programme Santé

Mis à jour : oct. 14

Rappelons que le préambule de la Constitution de l’OMS de 1946, toujours en vigueur, considère la santé comme étant « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité » et représente « l’un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soit sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale. »


Malgré cette définition et loi, on constate que malheureusement il existe un grand fossé entre la théorie et la pratique. Concernant la ville de St-Denis, voici donc quelques points auxquels notre parti L’Etoile tient :


- Œuvrer pour la suppression des 11 vaccins rendus obligatoires pour tous les bébés de 0 à 2 ans à l’échelle nationale qui tuent bien des nourrissons et dans tous les cas inhibent le bon dévelop-pement du système immunitaire, qui se met en place à cet âge, en plus d’inquiéter les parents, qui souffrent d’un profond mal-être dans une société où on arrive jusqu’à atteindre leurs propres protégés, le fruit de leurs entrailles sur lesquels ils veillent tant. Ces 11 vaccins constituent donc d’une part une violation du respect des enfants, une menace pour leur vie, un stress répété en moyenne tous les deux mois par la piqûre alors que les bébés ont besoin d’être rassurés, une destruction de la mise en place correcte de leur système immunitaire. Et d’autre part, ces 11 vaccins constituent une cause sérieuse nuisant à la santé des parents par le stress, l’angoisse bien fondée qu’ils génèrent.


En vertu des décrets relatifs aux fondements de la Loi Française, L’Etoile souhaite donc faire de Saint-Denis la première ville française où ces 11 vaccins ne seront plus obligatoires.


- Empêcher le déploiement du réseau de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) suscep-tible de débuter en France à partir de 2020. Ces radiofréquences ont pour-tant été classées comme « cancérogènes possibles pour l’Homme » en 2011 par le Centre Internatinal de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS.


- En fonction des possibilités, réduire au maximum l’installation des compteurs d’électricité Linky et informer la population des dangers réels qu’ils représentent à leur domicile d’autant que ces compteurs ne peuvent généralement pas être désinstallés pour les propriétaires ou locataires suivants, qui rencontrent très souvent des problèmes de santé.


En effet, Linky transmet des données par radiofréquences de 75 kilo-hertz alors que les câbles électriques classiques ont été conçus pour du 50 hertz de courant électrique, pas pour les champs électromagnétiques des radio-fréquences, ce qui accroît les risques de courts-circuits et d’incendie. On compte en moyenne 8 cas recensés pour 300000 compteurs installés pendant l’expérimentation, ce qui est rare mais bien réel.


Ce n’est pas tout : le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les ondes des radiofréquences dans la catégorie « cancérogène possible », ce qui n’est pas à prendre à la légère car même si l’exposition domestique aux ondes provient essentiellement de la téléphonie mobile et du Wi-Fi, cette technologie CPL renforce les ondes négatives générées, provoquant une amplification des risques sanitaires dont on aimerait bien mieux se passer (facteurs déclencheurs et aggravants des cancers, cardiopathies, céphalées, hypersensibilité aux ondes etc.), d’autant que le Lilnky ne présente pas d’intérêt pour les consommateurs et pourrait même au final alourdir leur facture d’électricité, ceci a été officiellement dénoncé.


Des mesures pour favoriser leur désinstallation seront instaurées car même si pour l’instant, ces opérations ne sont globalement pas réalisées, des discussions seront entreprises avec Enedis, quitte à instaurer de primes et autres avantages pour les responsables de ce système Linky (primes également pour les habitants) s’ils retirent ce compteur dans la ville de Saint-Denis. Si toutefois, des consommateurs tiennent absolument à conserver ce compteur néfaste à leur santé et à leur facture, ils pourront le conserver sous engagement de le faire désinstaller après leur occupation du logement en nous le signalant afin que nous puissions leur proposer des primes et établir un processus de compensation envers Enedis.

Ce n’est vraiment pas pour rien que l'avocate et ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage a demandé officiellement la suspension du déploiement de Linky au nom du principe de précaution et la réalisation d'études scientifiques "évaluant les effets de ces compteurs sur la santé », et a envisagé un recours collectif contre l'Etat qui ne réagissait pas, au tribunal administratif "au nom des maires et des citoyens opposés à Linky". En plus d’être une arnaque des consommateurs.


- Encourager l’activité sportive par la mise en place d’événements sportifs dans la ville de Saint-Denis (randonnées, courses de vitesse ou d’endurance, football etc.) reliés à diverses bonnes causes solidaires (pauvreté, animaux, maladies etc.). Mettre en place des installations pour gymnastique et musculature dans les parcs


- Développer l’Art du Zen dès l’enfance : initiations au Qi Gong et pratiques associées, excellentes pour la concentration et la santé (système cardiaque, respiratoire etc.) et le respect des autres.


- Encourager la consommation de fruits et légumes biologiques par de la prévention et la création du jardin(s) collectif(s) détaillés dans la partie « Environnement ».


- Faire respecter les interdictions de fumer aux stations de métro et de bus. Œuvrer pour dépolluer l’air du tabac sur les trottoirs et qui entraînent du tabagisme passif pour les passants

Posts récents

Voir tout

Sécurité

I. Pour une restructuration de la police municipale Saint-Denis a besoin d’une police de proximité. Plutôt que de supprimer la police municipale et faire appel à des sociétés de sécurité privées, idé

Programme Education/Jeunesse

I. Programme général de L’Etoile, indépendamment des élections municipales, est le suivant : Priorité à l’enseignement de la langue française (lue, écrite, parlée) dans les écoles ainsi qu’au civisme

Pour nous contacter:

Pour nous contacter, merci de nous écrire à l'adresse mail suivante: 

partiletoile@yahoo.com

© 2023 by Kathy Schulders. Proudly created with Wix.com  

  • Grey Twitter Icon